Avec une densité de population de 3 habitants par km2, le Danemark est peu habité, laissant beaucoup de place à la campagne. Cela dit, d’après ce que j’ai pu y voir, l’ensemble du territoire semble assez habité – il n’y a pas de no man’s land – mais les propriétés sont éparpillées dans le pays, laissant beaucoup d’espace à la nature.

Lors de ma visite, j’ai commencé par le sud-ouest du pays avant de faire le tour par le nord pour arriver au sud-ouest direction la Suède. Je suis allé sur l’île de Rømø, sur laquelle se trouve Lakolk Strand. Cette plage est l’une des plus grandes d’Europe. Elle est faite de sable fin, et il est possible d’aller jusqu’au bord de l’eau avec un véhicule – en faisant attention de ne pas s’ensabler! C’est un coin super sympa, rendez-vous des kite-surfers mais aussi des familles et amis qui viennent passer un moment à la mer.

plage de Lakolk Strand, Danemark

van sur la plage de Lakolk Strand au Danemark

Ensuite je me suis rendu à Fjaltring, où il y a encore de belles plages. C’est un coin magnifique où se mêlent campagne et bord de mer, comme quasiment toutes les côtes danoises. Les maisons sont typiques, et la nature verdoyante.

Plage de Fjaltring, Danemark

Plage de Fjaltring en fourgon aménagé, Danemark

Tout au nord du Pays se trouve la pointe Grenen (à Skagen). C’est là que se rejoignent la Mer Baltique et la Mer du Nord. On peut voir la distinction des mers par une couleur différente (la Mer Baltique est plus claire, on peut le voir sur la photo), c’est assez impressionnant de voir cela, personnellement je n’aurais jamais pensé qu’il était possible de voir une séparation entre deux mers.

Pointe du Danemark à Skagen, Grenen

À côté, en pleine nature, se trouve l’église ensablée de Skagen – Den Tilsandede Kirke. Atteinte par les dunes, elle a été abandonnée en 1795 et détruite, laissant seulement le clocher pour être utilisé comme phare. Actuellement, la construction dépasse du sable de 18 mètres, pour une hauteur initiale de 22 mètres.

Tilsandede Kirke, l'église ensablée de Skagen, Danemark

Un peu plus à l’ouest, dans le même registre, j’ai visité Rubjerg Knude, le phare ensablé. Construit en 1900 à 200 mètres de la côte, l’érosion l’a rapproché à moins de 40 mètres du bord. Le sable a en même temps enseveli la moitié des 23m du phare, laissant uniquement le haut visible. Le paysage vu du phare est d’une beauté extraordinaire. Il faut en profiter, parce que selon les scientifiques il reste peu de temps avant qu’il soit totalement englouti par les eaux.

Rubjerg Knude, le phare ensablé, Danemark

dune de Rubjerg Knude, le phare ensablé, Danemark

Entre ces deux édifices se trouve la plus grande dune mobile d’Europe du Nord, Råbjerg Mile. Elle a une superficie d’un km2 et une hauteur de 40m. Elle se déplace de 18m par an vers le nord-est à la force du vent.

Råbjerg Mile, plus grande dune mobile d'Europe du Nord, Danemark

traces de pas sur Råbjerg Mile, plus grande dune mobile d'Europe du Nord, Danemark

Un peu plus dans les terres, dans le fjord de Lim, l’île de Fur est connue par les géologues pour sa terre particulière, le moler, particulièrement chargée en argile. Cela permet de faciliter la recherche de fossiles, très présents à cet endroit. Le moler est aussi utilisé pour fabriquer des briques isolantes. Ce lieu est encore assez sauvage, boisé et d’une beauté et tranquillité fantastiques.

Paysage de l'île de Fur au Danemark

plage, paysage de l'île de Fur au Danemark

Coucher de soleil sur l'île de Fur au Danemark

En général, le paysage Danois est principalement constitué de grandes étendues avec des bois, forêts et lacs. C’est un pays verdoyant, où il reste beaucoup de place à la nature.

Paysage danois - Danemark

maison typique danoise avec drapeau, Danemark